Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

Saez Miami Tour 2013 Zénith de Paris

Cette semaine, c'est un peu la semaine concert :)

Attention, loin de moi l'idée de vous dire que les deux styles se ressemblent, bien au contraire... la preuve donc que la musique est bien une perception perso, puisque l'on peut adorer P!nk et verser une larme lors d'un concert de Saez...

Saez, je le suis de loin depuis une dizaine d'années et je connais mes classiques mais j'ai aussi quelques coups de coeur comme pour Saint Pétersbourg,.. et puis son album J'accuse est sorti et là, je me suis prise une énorme baffe ! ce fut un gros gros coup de coeur.

Alors quand j'ai découvert sa tournée des Zénith, je me suis jetée sur les places...

Bien sûr, j'ai acheté sa dernière trilogie mais honte à moi, pas encore Miami mais après le show d'hier soir, il est déjà sur la route :)

 

562644_150307255143010_771728536_n.jpg

 

Il est 20h45, les lumières doucement s'éteignent mais pas tout à fait, on entend le thème Quais de Seine... comme une introduction, ici point de 1ère partie, Saez se suffit à lui même...

Enfin, il apparait dans un cercle de lumière, tout simplement, un peu caché dans son jean délavé et son t-shirt débraillé... il est là, guitare à la main... le temps a passé et Damien arbore des cheveux longs et une barbe de plusieurs jours...

Il débute avec quelques chansons très calmes, juste voix et guitare.. la magie opère, le zénith est sans voix, comme hypnotisé.

Des paroles chuchotées, comme une lytanie, comme une prière avec cette voix reconnaissable entre toutes. L'émotion est là, presque palpable, moment de communion ultime entre le chanteur et son public.

Et puis d'un coup, il apparait sur scène des musiciens... s'enchainent alors des chansons qui font de Saez ce qu'il est : de l'incorrect, des chansons qu'il faut écouter mais aussi comprendre... comme un cri venu du fond de ses entrailles, comme un cri contre cette société...

Il se donne à fond, un verre à la main et une clope dans l'autre... il enchaine durant 1h30 des chansons connues et moins connues, des moments très rock et d'autres plus intimistes.

Les lumières se rallument, c'est le moment de l'entracte... nous avons 20 minutes pour reprendre notre souffle... il refera par la suite deux autres poses du même genre (plus courtes bien sûr) mais pour un concert ou il se donnera à fond et ça durant 3h...

C'est la 1ère fois que j'assiste à un concert ou le chanteur se donne autant, ou on sent qu'il quitte la scène mais avec cette envie de rester et de continuer jusqu'au bout de la nuit.

Il a sû mélanger des chansons d'une autre époque et celle de son nouvel album, tournant les pages de son cahier au fil de son envie, au fil de son inspiration, allant même jusqu'à improviser un petit texte, là juste comme ça, comme à la maison...

Saez a su m'emmener dans son univers en l'espèce de quelques accords de guitare, sa voix est juste un mantra, ses chansons sont toutes plus intenses les unes que les autres..

Bien sûr, je peux comprendre que l'on peut ne pas apprécier, mais vraiment il faut prendre le temps de lire ses textes, c'est surprenant de sens et de justesse...

Damien Saez est pour moi un poète de son époque bourré de talent, d'humanité et de charisme, et tout ça sans le vouloir...

Plusieurs fois durant le concert, j'ai eu cette sensation de voir un petit garçon qui est surpris d'autant d'amour que le public lui jette dessus, émerveillé et comme à son tour hypnotisé par son public, dialoguant avec lui comme dans un rêve.

Enfin, il quitte la scène, le point levé et le sourire aux coins des lèvres...

Merci Damien...

 

528273_10200721472870872_1728415542_n.jpg

  (Les images viennent du compte FB de Saez)

  1. Thème Quais de Seine
  2. Tango
  3. Marie
  4. Elle était profonde
  5. Pour y voir
  6. Betty 
  7. Les Printemps - J'hallucine
  8. Fin des mondes
  9. Miami
  10. Mix
  11. Le roi
  12. Pilule
  13. Cigarette - Voici la mort - Massoud
  14. J'accuse
  15. Encore:
  16. Into the wild
  17. Rochechouart
  18. Marie ou Marilyn
  19. Fils de France
  20. Ma petite couturière - Les anarchitectures 2 - Embrasons-nous
  21. Marguerite
  22. Putains vous m'aurez plus
  23. Tricycle jaune
  24. On a pas la thune
  25. J'veux qu'on baise sur ma tombe
  26. Encore 2:
  27. Tu y crois
  28. Encore 3:
  29. Châtillon-sur-Seine

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article