Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les tribulations d'une migraineuse / Delphine Rey

get photo

Résumé : Delphine, trente-cinq ans, mariée, maman d'un adorable petit garçon, a tout pour être heureuse. A ceci près : elle est migraineuse. Alors, régulièrement, Delphine la boute-en-train, mute. Elle devient la rabat-joie, celle qui ne boit pas de champagne le 31 décembre à minuit, qui maudit les fumeurs, la casse-pieds qui demande qu'on arrête la musique, qu'on éteigne la lumière, celle qui dit, la mort dans l'âme : " Non, chéri, pas ce soir... " avant d'avaler un Triptan, deux somnifères, de glisser sous la couette et de s'endormir, une poche de glace sur la tête. Refusant de se laisser abattre, elle pérégrine à la recherche du traitement miracle. De l'homéopathe qui lui demande solennellement si elle mange le gras du jambon avant de lui délivrer une ordonnance à lui faire perdre son latin, à l'acupuncteur qui lui recentre son champ d'énergies, en passant par le grand ponte de la migraine et les différents praticiens de la planète psy, elle tente tout, jusqu'à la gouttière qui lui donne " l'air sexy d'un boxeur " et les hormones qui, très vite, à raison d'un kilo supplémentaire par semaine, menacent de la transformer en vache limousine. Dans ces conditions, la vie de couple aura bien du mal à résister... Détruire le mur d'incompréhension séparant l'espèce migraineuse de l'espèce non migraineuse, tel est le but de ce livre que toute migraineuse pourra toujours, l'air de rien, poser sur la table de nuit de son compagnon...

Mon avis : ce livre résume ma vie en période de migraines et ma vie quand je n'en ai pas, à un détail prêt : son mari est un gros naze qui ne comprend rien, le mien me soutient et ça c'est une chance incroyable.
Ce livre c'est un peu un condensé de tout ce que l'on traverse, tout ce que l'on doit supporter quand la migraine fait son apparition dans notre tête.
Delphine décrit avec une justesse redoutable la douleur, l'incompréhension, la colère, l'envie de mourir ... toute ces phases que l'on traverse quand la crise est là et bien là.
Je pense que ce livre devrait être lu par toutes les personnes qui ne savent pas ce que c'est que d'avoir une migraine (cette douleur intense qui vous grimpe dans la tête doucement et qui n'épargne ni vos pensées ni vos actes) et je ne peux que conseiller ce livre aux migraineux ! vraiment on se sent moins seul et c'est bizarre que de lire de la plume d'une autre ce que l'on ressent exactement...
Il y a des petites astuces à tester, si vous ne les avez pas encore testés bien sûr... il y a pas mal d'adresses aussi bien d'hopitaux que de sites spécialisés...
Ce livre est vraiment vraiment bien et je l'ai dévoré !

48743246_p.jpg

Et puis si dans mes lectrices, certaines sont migraineuses, surtout manifestez vous !!!
Nous pourrions peut-être partager nos expériences, nos doutes, nos angoisses, les traitements qui marchent ou pas...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lostbutterfly 30/01/2010 11:24


Ma mère en faisait beaucoup quand j'étais petite (peutêtre que c'était moi qui lui donnais la migraine lol) et mon oncle est aussi un malheureux adepte de ce foutu mal de crâne ! Je me souviens
l'avoir vu l'autre jour avec une triple couche de vêtements pour soutenir sa nuque, une poche de glace sur le front et un paquet incroyable de médicaments, ça m'avait vraiment impressionée. Pour ma
part, pas de migraine hormis losrque je suis malade, mais je compatis sincèrement.
Je sais un peu ce que c'est les "maladies" insoignables, alors je vous souhaite beaucoup de courage les filles !


Temoicka 30/01/2010 15:27


Oui tu as bien résumé la situation : maladies insoignables !! et rien que ce mot me met le bourdon ...
on peut soulager mais jamais enrayer...
si tu voyais le nombre de médocs que j'ai chez moi, une vraie pharmacie ;o)
bisous


Bouquetdebamboo 29/01/2010 14:57


est-ce que l'auteur dit si elle a réussi à s'en sortir de ses migraines ? parce que c'est le point qui m'interesse le plus.
je ne suis (heureusement) pas migraineuse et c'est vrai que c'est difficile de comprendre à quel point cela peut être handicapant comme situation lorsqu'on ne l'a jamais vécu.
je découvre ce mal à travers toi et je souhaite de tout coeur que tu trouve enfin une solution pour en venir à bout ou au moins quelque chose qui puisse te soulager sans t'empêcher de vivre
normalement.
acunpuncture, homéopathie, ostéopathie, consultation spéciale migraine...il faut tout tenter, je suis de tout coeur avec toi
bisous


Temoicka 30/01/2010 13:59


Pour l'auteur, disons qu'elle a divorcé de son mari somnanbule et comme elle pouvait faire des nuits entières déjà ça allait mieux... sinon suivi par un méso ou osthéo pour la vie je pense +
hormones...
tout le monde est différent !
Si tu savais comme j'espère aussi trouver une solution... je mets beaucoup d'espoir dans cet osthéo, ensuite on verra... homéo j'ai déjà testé...
bizzzz et merci ma copine ! ça me touche !


Le Mammouth 28/01/2010 12:01


Ah bah tiens, faudra que je plonge ma trompe dans ce bouquin, un de ces jours. Parce que la migraine et moi, on est copiiiiiines (hélas) depuis longtemps. Depuis toujours, en fait. Le plus horrible
ayant d'ailleurs été mon expérience scolaire. Parce que quand je m'effondrais sur mon pupitre en pleurnichant parce que j'avais trop mal, les profs pensaient tout de suite que je le faisais exprès
pour sécher le cours.  je me souviens encore de l'andouille de responsable de division (que je détestais
particulièrement, mon plus grand plaisir ayant été d'attendre la dernière année pour sortir de son bureau en claquant la porte de façon...euh...sonore) qui m'avait convoquée, alors que j'avais un
gros pivert dans le crâne, et m'avait sorti "ah mais, je veux bien t'aider, moi, mais qu'est-ce que je peux faire ?" (et là, j'ai eu une furieuse envie de lui répondre qu'elle pouvait déjà
commencer par fermer sa grande g...bouche, lol) comme s'il y avait une recette miracle à la chose. Grumph.
Remarque, les collègues moqueurs qui se paient ta tronche parce que tu as une tête de zombie, et qui te répondent que ''tu n'avais qu'à pas picoler" quand tu leur expliques que tu as très très mal
à ta tête, grumph aussi.


Temoicka 30/01/2010 13:55


Je pense justement qu'il te plairait beaucoup beaucoup !!!
Pour l'expérience scolaire, oui je connais ça aussi !!! j'espère juste que si un jour j'ai des enfans, ils passeront à côté de ça !
Pour les collègues, j'ai de la chance, je ne suis pas seule à souffrir de ça !
bizzzz


flo 28/01/2010 10:25


Je ne souffre pas de migraines mais je suis impressionnée par le nombre de personnes autour de mois qui sont touchées...
Un de mes amis a essayé l'homéopathie et ça amarché, mais je pense que tout le monde réagit différement...


Temoicka 29/01/2010 10:12



Oui beaucoup de gens sont touchés, avec une intensité plus ou moins importante mais toujours aussi handicapante.
J'ai déjà testé l'homéopathie mais ça n'a rien donné. Là j'ai pris rdv avec un osthéo, on va bien voir !
bizzz