Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les aventures de Vicki Nelson / Putain

a53dc27a02a0a060baee3110__AA240__LRésumé : Soudain, un cri horrible retentit dans une station de métro déserte. Vicki Nelson se précipite. Trop tard. La victime est morte, la gorge déchiquetée. Vicki entrevoit une silhouette fantasmagorique qui disparaît dans le tunnel. D'autres victimes exsangues sont découvertes, et on chuchote qu'il y aurait un vampire à Toronto ! Ex-flic devenue détective privée depuis qu'elle est atteinte d'une maladie dégénérative qui la prive peu à peu de l'usage de la vue, Vicki décide de mener une enquête parallèle à celle de la police. Les vampires n'existent pas, il doit y avoir une explication rationnelle. Mais, lorsque Vicki se verra proposer l'aide de Henry Fitzroy, séduisant écrivain âgé de quatre cent cinquante ans, toutes ses belles certitudes vacilleront...

Oui je sais encore des livres de vampires et de créatures venues des ténèbres... Je dois avouer que ce premier opus d'une longue série des aventures de Vicky Nelson nous laisse un peu sur notre faim, comme tous les 1ers d'une longue série je pense... je ne suis pas encore tombée sous le charme de l'héroine mais je place pas mal d'espoir dans les autres tomes... un bon livre malgré tout, pour tous les fans de ce type d'histoires mystérieuses...  c'est bien écrit, clair, l'histoire est bien mise en place... je le recommande sans soucis !!!!

Et oui, j'ai beaucoup lu ce week-end, cependant je n'ai pas trop de mérite, avec les 800 km de voiture que nous avons avalé.... je n'avais que ça à faire !!!

 

 


Résumé
:
Le titre a le mérite d'être clair, sans détour. Putain est une vie de putain. Un récit cru, pur jus, qui51W54VV8FHL__AA240_ ne triche pas, le premier roman d'une jeune Québécoise. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir, peut-être sans jamais avoir osé le demander ! Du parcours, fatal, forcément fatal, au plaisir qu'on éprouve ! Tout y est.
Une éducation religieuse, trop religieuse, une mère absente, trop absente, l'envie de donner un coup de fouet à une morne vie… et l'existence de basculer, le quotidien de s'habiller de chair et de sperme, les hommes de filer à vos pieds, de défiler entre vos jambes, de passer dans votre bouche. Les uns désœuvrés, les autres obsédés, les porcs et les gros porcs, les illuminés, les glamours, jusqu'à ceux qui veulent vous "sortir de là"… Derrière cet autoportrait, la confession, parfois comme un long râle plaintif, est un travail introspectif. Pour l'auteur, il s'agit moins de savoir comment on en est arrivé là que de vouloir se connaître, se reconnaître, plutôt que de paraître. Bien. Fallait-il en passer par un déballage moins cocasse que tapageur ? Putain se voudrait un roman réaliste. Avec ce qu'il faut de racoleur pour attirer le chaland. C'est tout juste un témoignage (un de plus) de femme, prostituée moderne de luxe, qui trimbale son fardeau familial. Il y a un avantage : on y lit ce qu'on attend. Sans être volé sur la marchandise. Sans plus. Et l'on reste finalement sur sa faim.

Je suis passée dans un tout autre genre pour ce livre... et honnêtement je ne suis pas tombée dedans... la critique juste au-dessus retrace assez bien ce que j'ai ressentie en lisant "Putain"...
Si vous êtes déprimée ou suicidaire, surtout ne lisez pas ce livre, c'est juste vous tendre une corde ou vous pousser dans le vide !!!
Ce livre n'est pas un roman mais plutôt une introspection de l'auteur... on ne sait pas trop si on doit l'a plaindre ou pas, l'aimer ou pas, ... elle nous explique pourquoi elle est en arrivée là, ses espoirs, ses doutes, ses peines, son plaisir....
Bref, un livre à ne pas mettre dans toutes les mains... rien de génial pour moi !!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article