Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le voleur d'ombres / Marc Lévy

41oum9ztCEL__SL500_AA300_.jpgSynopsis : «- Maintenant, assieds-toi, il faut que l'on parle, a dit l'ombre.
Je me suis assis en tailleur sur le sol.
- Tu as un pouvoir très rare, il faut que tu acceptes de t’en servir, même s'il te fait peur.
- Pour quoi faire?
- Trouve pour ceux dont tu dérobes l'ombre cette petite lumière qui éclairera leur vie, un morceau de leur mémoire cachée, c'est tout ce que nous te demandons.
- Nous?
- Nous, les ombres, souffla celle à qui je m'adressais.
J'ai souri, je comprenais très bien de quoi elle parlait.»
Et si l'enfant que vous étiez rencontrait l'adulte que vous êtes devenu ...

 

Mon avis : il y a bien longtemps que je n'ai pas ouvert un livre de Marc Lévy et je pense que c'est pour cette raison que j'ai beaucoup beaucoup aimé celui ci.

On commence ce livre dès l'entrée en primaire du narrateur et ce n'est pas facile tous les jours : il est le plus petit, il porte des lunettes, il aime une fille qui elle est amoureuse du caïd de l'école dont il est le souffre douleur, et histoire d'en rajouter une couche ses parents se séparent et son père quitte la maison familiale.

Et puis un jour, son ombre et celle du caïd se touchent, se chevauchent et s'échangent, permettant à notre petit narrateur de découvrir les plus sombres secrets de son bourreau.

Le roman se divise clairement en deux parties : l’enfance et l’âge adulte, où comment nos expériences d’enfants influent notre moi adulte.

La 1ère partie, le narrateur est donc un enfant qui voit son père partir et l’abandonner… il pense qu’il part parce qu’il n’est pas assez intéressant… il est un enfant qui comprend les autres et qui essaye de les aider comme il peut, faisant preuve d’une empathie sans limites.

Et puis la seconde partie et l’âge adulte.. il devient médecin, pour sauver les autres, pour tenter de soigner sa mère et ses blessures.

Et puis, à l’image de tous les autres romans de l’auteur, Marc Lévy y ajoute une petite note fantastique (pas assez creusé à mon avis), donnant à cet enfant la faculté de communiquer avec les ombres des gens qui l’entourent, lui permettant de savoir ce qu'ils cachent au fond d'exu même parfois même sans réellement le savoir, de connaitre leurs peurs, leurs secrets, … une bien pénible situation pour un enfant qui fait preuve d’autant d’empathie.

Lévy traite de tous les âges de la vie et toute l’injustice de ces étapes ou l’on est jamais réellement heureux de ce que l’on a : enfant rêvant d’être adulte, adulte rêvant avec nostalgie de sa vie d’enfant.

Et puis les sujets phares : l’amour et l’amitié, indécrottable sujet. L’amour le vrai, le seul l’unique, que l’on oubliera jamais et l’amitié qui perdure tout au long d’une vie comme une bouée… et puis la vie, la mort, les larmes, le doute, la trahison…

J’ai versé une petite larme en lisant ce livre, surement parce qu’il résonne en moi / en nous comme un écho à notre propre vie… et qu’il ne peut que nous toucher.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Val 06/09/2012 11:41


J'ai également lu ce bouquin, et je l'avais trouvé très beau, très émouvant. Les parties du livre avec la maman du personnage principal m'ont beaucoup touchés et quelques larmes ont effectivement
coulés aussi à la fin ... :-).


Je n'avais pourtant pas apprécié "La Première nuit" du même auteur, et j'en avais été un peu déçue. "Le voleur d'ombres"m'a par-contre réconciliée avec son auteur :-)

Temoicka 14/09/2012 12:11



Oui j'ai beaucoup aimé les parties avec sa mère également... j'ai été très touchée je dois bien l'avouer ! disons que cela nous renvoie un peu à notre propre situation :)
Des bises



lalydo 05/09/2012 15:20


Je passe mon tour, je ne suis pas une fan de Marc Lévy... :(

Temoicka 14/09/2012 12:08



Disons que c'est un peu un style léger et cousu de fils blancs...



Ines 05/09/2012 14:50


ça fait longtemps que je n'ai pas lu de Marc Lévy, mais j'avoue que ton résumé est bien tentant..

Temoicka 10/09/2012 12:10



Je n'en avais pas lu depuis des années aussi et me revoilà, sans regrets en plus ! des bises



Chicky Poo 05/09/2012 11:16


J'avoue que je suis un peu réticente à l'idée de lire du Marc Lévy... Ce n'est pas un auteur qui me tente du tout !

Temoicka 10/09/2012 12:10



Et bien à vrai dire, disons que c'est léger, simple... et que c'est cousu de fils blanc.. mais parfois ça fait du bien aussi :)