Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

Le discours d'un roi

Synopsis : D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Mon avis : les premières images sont très fortes et nous emmènent aux côtés d’un prince timide et bègue qui doit faire un discours devant un stade complet, nous sommes en 1925.
Je dois avouer que malgré mon attachement pour l’Ecosse et donc la culture britannique, je ne connaissais pas du tout ce côté de la monarchie et encore moins l’histoire de Georges VI.Ce film nous montre d’une façon toute particulière le parcours incroyable de ce roi hors norme que rien ne destinait au trône : timide, effacé, handicapé par un bégaiement irrépressible et en même temps drôle, mari aimant, papa attendrissant
Colin Firth (Monsieur Marc Darcy pour les fans de Bridget Jones comme moi) incarne avec brio le duc d'York sacré George VI après l'abdication de son aîné. Cette royauté lui tombe dessus comme la lame de la guillotine : il n’est pas prêt, ne veut pas être roi et surtout il est complètement happé par son handicap.
Rentre alors en scène Lionel Logue (Barbossa dans Pirates des Caraibes) phoniatre australien aux méthodes tout à fait particulières qui prend en main le roi et son bégaiement. Son style complètement british ainsi que son humour en font à mon avis le personnage le plus charismatique de ce film. Il a un humour décapant totalement british  mais tellement fin que l’on ne peut que sourire à chacune de ses apparitions. Et puis cette tendresse infinie qui est présente dans ses yeux ne peut que vous bouleverser comme il l’a fait pour moi.
J’ai eu un réel coup de foudre pour son appartement et cette verrière fabuleuse ou il reçoit ses patients.. et puis la décoration est digne d’un pub anglais / bibliothèque !! je suis fan !

Mention coup de cœur pour Helena Bonham Carter en Elizabeth Bowes Lyon, l'épouse aimante, la future "Queen Mom".
Le film se termine en apothéose sur un discours triomphal en 1939 et l’on apprend que Lionel est resté à côté du roi jusqu’au bout et à tous ces discours, comme un ami.
On y comprend aussi  combien les enjeux de ce discours y sont importants, la force, la place et l’émergence du nazisme , l’avenir de l’Europe qui se joue à cet instant précis.
Bref, un très bon film historique, mais aussi et surtout à mon sens une sublime histoire humaine. J’ai ri et j’ai pleuré tellement l’histoire est bouleversante de par son originalité et sa place dans l’histoire.


 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

elsa 09/02/2011 22:37



il passe ici aussi en ce moment et ta critique me donne encore plus envie d'aller le voir, c'est sincère ! bises ma belle



Temoicka 16/02/2011 21:29



Tu te dois d'aller le voir, il est juste génial !!!!!
Des bisous et merci



Ines 09/02/2011 21:55



Je ne l'ai pas encore vu ms la BA m'a déjà beaucoup touché....A lire toutes les bonnes critiques des blogueuses, il va vraiment falloir que je décide mon homme pour y aller;) Bises



Temoicka 16/02/2011 21:28



Oui la BA est très bien faite !
Mon homme a adoré, si ça peut rassurer le tien lol
Bisous



Sandrine 09/02/2011 20:21



J'veuuuuuuuuuuux le voir ^^ Et forcément encore ++++ maintenant ^^


Bisous !!!



Temoicka 16/02/2011 21:28



Tu te dois de le voir, c'est pour moi le film à voir en ce début d'année 2011... des bisous



Faustine 09/02/2011 14:12



Il faut que je trouve le temps pour aller le voir au cinoche, tout comme 127 heures ... Mais c'est pas gagné, avec tout ce que j'ai à faire.



Temoicka 16/02/2011 17:42



127 heures, j'ai un peu peur de le voir... il parait que c'est très très hard ! mais je suis tentée quand même !
Pas toujours simple de trouver le temps d'aller dans une salle obscure !
Des bises



Aurélie 09/02/2011 13:14



Un film magnifique, nous avons adoré mon homme et moi. Critique à venir la semaine prochaine!


Bisous.



Temoicka 16/02/2011 17:41



Ta critique est sans appel comme la mienne : le film de ce début d'année !


Des bisous