Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ombre du vent / Carlos Ruiz Zafón

Je viens de terminer ce petit livre (enfin plus de 600 pages tout de même) et c'est avec empressement que je sors de ma torpeur des fêtes pour vous en parler... bien sûr, j'ai des milliards (non je n'exagère jamais) de choses à vous montrer comme mes cadeaux notamment, mais cela attendra un peu...

 

L_ombre_du_vent.jpgSynopsis : Dans la Barcelone de l’après-guerre civile,  » ville des prodiges  » marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours.
Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L’enfant, qui rêve
toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d’occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y  » adopter  » un
volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l’entraîner dans un labyrinthe d’aventures et de secrets  » enterrés
dans l’âme de la ville  » : L’Ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d’apprentissage évoquant les émois de l’adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l’Opéra
ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s’emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

 

Mon avis : quand ma copine Mélanie m'en a parlé, je savais que j'allais plonger et ça n'a pas loupé... dès les trois premières pages, j'ai su, j'ai su que ce livre serait sans aucun doute un grand un très grand roman dans ma bibliothèque... une chose rare malheureusement...

Tout se résume en quelques mots : la rencontre d'un homme et d'un livre.... ou comment Daniel pioche au hasard un livre au milieu d'un labyrinthe poussiéreux et mystérieux, une sorte de cimetière des livres, endroit, où si comme moi vous aimez les livres à la folie, vous allez rêver de vous promener...

Doucement l'intrigue se met en place, on apprend à connaitre les personnages et surtout à s'attacher irrémidablement à eux. On vibre avec eux, on a peur, on pleure, on rigole.. le maitre Zafon sait comment manier la plume et surtout comment ne pas lacher son lecteur. Vous n'avez aucune chance de lui échapper.

 

L'ombre du vent est un de ces livres que l'on ne peut expliquer, un de ces livres que l'on ne peut deviner... je n'ai rien vu venir ni du déroulement ni de la fin.. pas une seule seconde vraiment et quel bonheur :) j'avais oublié depuis longtemps ce sentiment d'ouvrir avec joie un livre, de ne plus pouvoir le fermer et surtout cette sensation d'être dans une bulle, à une autre époque.

 

Juste quelques mots sur les personnages : ils sont nombreux, tous charismatiques, ils mériteraient tous un livre rien que pour eux, mais surtout on ne peut que les aimer, que désirer en savoir encore et encore, pourtant l'auteur nous en dit juste le nécessaire... le seul que l'on découvre un peu plus en profondeur est bien sûr Daniel.

 

Et puis l'intrigue bien sûr, que je ne veux pas vous dévoiler mais qui se rapproche un peu d'un épisode d'esprits criminels, ou comment un auteur maudit essaye par tous les moyens d'effacer sa trace et son oeuvre. C'est mystérieux, envoutant, incroyablement actuel.

 

Je sais aujourd'hui que quelque part, il existe un endroit ou l'on garde les livres précieusement, tout du moins je l'espère et croyez le ou non mais ce livre m'a donné encore plus envie d'agrandir ma bibliothèque pour contribuer à faire vivre mes livres.. j'ai aimé cet attachement aux livres, à l'écriture avec une vraie plume, aux manuscrits, aux vieux écrits,  tout ce qui fait que depuis petite fille, j'aime tourner les pages de mes livres inlassablement.

 

 " Les livres sont des miroirs et l'on n'y voit que ce qu'on porte en soi-même."
 

"Rien ne marque autant un lecteur que le premier livre qui s'ouvre vraiment un chemin jusqu'à notre coeur. Ces premières images, l'écho de ces premiers mots que nous croyons avoir laissés derrière nous, nous accompagnent toute notre vie et sculptent dans notre mémoire un palais ou tôt ou tard - et peu importe le nombre de livres que nous lisons, combien d'univers nous découvrons-, nous reviendrons un jour"

 

"Chaque livre a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit, et l’âme de ceux qui l’ont lu, ont vécu et rêvé avec lui."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

16/01/2012 17:15


J'ai eu aussi beaucoup de plaisir à lire ce livre qui nous transporte à travers de la romance, de l'action, du policier et de l'historique dans une histoire passionnante.

Temoicka 21/01/2012 12:41



Oui tu as tout résumé !
Il y avait bien longtemps que je n'avais pas lu un livre de ce genre en tout cas !
Au plaisir



Tuxana 03/01/2012 15:49


J'ai adoré "L'ombre du vent". Et j'ai lu récemment la suite (ce n'est pas tout à fait une suite, mais le décor est le même et certains personnages reviennent) : "Le jeu de l'ange", superbe aussi
! Je te le conseille :-)

Temoicka 16/01/2012 08:33



Le jeu de l'ange est sur ma liste :) mais ma PAL est déjà longue comme mes deux bras alors je vais patienter ! au plaisir



Ines 30/12/2011 10:40


Je suis complètement d'accord avec toi sur ce livre, une pure pépite! L'histoire, le style d'écriture, à découvrir vraiment!

Temoicka 30/12/2011 11:08



Ah encore une fan :) du coup je me demande si ses autres livres sont aussi bons, toujours la peur d'être décçue en fait :) des bisous