Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

L'étrange vie de Nobody Owens / Neil Gaiman

9782226189547.jpgRésumé : Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brulée vive autrefois.
Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière :le meutrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé.
Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...

Mon avis : Je n’ai pas tout de suite réalisé qui était Neil Gaiman et surtout qu’il était le papa de Coraline, adapté par Henry Selick au cinéma il y a déjà quelques années.
Neil Gaiman est sans aucun doute un ami de Tim Burton, puisqu’ils sont tous les deux dans des mondes oniriques et magiques, des mondes qui mélangent le gothique et le baroque, avec quelque chose de joyeux et de tendre. Un monde qui ne peut pas convenir à tous les lecteurs je peux le concevoir.
Si vous n’aimez pas Burton, vous n’aimerez pas ce livre.
Ce livre est à la base un livre jeunesse, donc les sujets sont traités avec tact et beaucoup de poésie même si toute l’action (ou presque) se déroule dans un cimetière.
Dans ce cimetière, il y a bien évidemment des fantômes et des créatures bizarres et magiques.
Et pourtant, Bod (petit surnom de Nobody Owens) va y grandir, y vivre et y apprendre la vie… paradoxe le plus complet pour qui habite dans un tel endroit. Ce livre nous raconte, via des petites histoires plus ou moins marquantes, la vie et les aventures de Bod au sein de ce cimetière et au sein de mondes parallèles parfois.
Suite à l’assassinat de sa famille, les fantômes l’accueillent et le cachent.
Silas devient alors son tuteur, chargé dans un 1er temps de lui apporter de la nourriture du monde extérieur.
Et puis bien sur, plus les années passent et plus le désir de connaitre l’extérieur grandit dans la tête du petit garçon… devenu un adolescent comme les autres, mais pour sa sécurité il doit rester entre les murs puisque le tueur de sa famille court toujours et le recherche inlassablement.
Ce n’est que la seconde partie du livre qui nous donne les réponses de l’intrigue de départ et avec lui nous fait connaitre l’étrange tueur de la famille de Bod : Jack et surtout la destinée de Bod et ses enjeux.
Le dénouement est à la fois triste, mélancolique et tellement dans l’esprit Burton qu’il ne pouvait en être autrement.
J’aime cet univers ou les morts apportent une pierre à l’édifice des vivants et même si ce livre est à destination « jeunesse » je pense que les adeptes des contes noirs tomberont dedans avec ravissement.
Et puis pour terminer, un coup de chapeau à Albin Michel et sa collection Wiz pour le livre objet qu’il nous donne ici : un petit bijou, imprimé sur du papier un peu épais. La couverture est belle et mystérieuse. Et surtout, le livre est illustré au début de tous les chapitres par Dave McKean et c’est juste superbe.


« Le monde des morts est différent parce que ceux qui y sont, ont déjà vécu. »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sandrine 06/06/2012 20:23


Bon bin je peux me lancer les yeux fermés alors ^^
Merci !!

Temoicka 25/06/2012 21:48



Tu me diras si tu as aimé :)



lalydo 06/06/2012 10:59


J'avais beaucoup aimé Coraline et j'avais envie de le lire également. je note celui-ci, merci!

Temoicka 25/06/2012 21:45



Tu me diras si tu as aimé alors :)



Chicky Poo 06/06/2012 09:20


Je l'ai lu récemment et j'ai beaucoup aimé !! Je suis jute hyper en retard sur toutes mes critiques (films et livres confondus...), avec mon boulot en stage j'ai du mal à trouver le temps
d'écrire :/

Temoicka 25/06/2012 21:45



J'ai aussi beaucoup de retard sur mes critiques, envies, articles en général :) parfois la vie reprend ses droits lol :) des bises