Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes lectures #4

Bon clairement, ces articles ne sont pas vos favoris ! mais j'aime garder une trace de mes lectures quelque part, j'ai besoin de savoir ou j'en suis, j'ai besoin parfois aussi de savoir si j'ai déjà lu ce livre ou pas, alors je viens ici jeter un oeil :) et puis, même si parfois elles ne sont pas très fournies (la charge mentale m'épuise lol), mes critiques sont toujours sincères !

Mes lectures #4

Le pitch : À tout juste 25 ans, Camille tombe enceinte. Alors que son amant claque la porte, elle décide de garder l enfant malgré tout.
Loin de se douter des difficultés qui l attendent, elle entame un parcours du combattant vers la maternité. Faire accepter son choix à ses parents, assimiler les changements de son corps et affronter le regard des autres, entre doutes et peurs, le chemin de cette future mère célibataire s annonce complexe. Et sans garantie de trouver, au bout du compte, la certitude d avoir fait ou pas, le bon choix.

Mon avis : un tout petit livre, peu de pages, une histoire banale : une grossesse surprise, une jeune femme célibataire habitant la capitale... une histoire d'une banalité à faire pleurer et justement, c'est là toute la poésie de ce livre : tout est raconté avec sobriété, justesse et surtout beaucoup d'humour !

L'auteur joue avec les mots et les maux, on ne tombe jamais dans le mélodramatique, pourtant cela aurait été facile !

Au fil des pages, on s'accroche à Camille, on s'accroche à son bébé, gardera, gardera pas ?! on affronte avec elle, les doutes, les questions et puis enfin la décision... et puis les rdv médicaux, la vie, les proches, les étrangers, ... quand tout le monde donne son avis même quand on ne demande rien ! je suis certaine que ça parlera à toutes les mamans, futures mamans...

Ce petit livre est à mettre entre toutes les mains.. il m'a ému parce qu'il permet de dédramatiser la grossesse, parce qu'il autorise la femme à se poser des questions, on a le droit de faire un choix, peu importe les raisons, peu importe les autres, ce choix est en nous, avec nous ! à mon sens, il est préférable de faire un bébé par choix et conviction que par accident, si c'est pour lui faire payer ensuite ! ce livre c'est juste ça ! il égratine l'image de la femme parfaite, de la mère parfaite pardon ! et ça fait du bien ! l'héroine est drôle et surtout cash !

Bref : une petite pépite qui se lit en une soirée...

Hier, j'étais enceinte. Aujourd'hui, j'attends un bébé.
Avant toi je croyais que tout ça voulait dire la même chose.

Mes lectures #4

Le pitch : Depuis quelque temps, Thomas n'arrive plus à dormir. D'épouvantables rêves le réveillent en sursaut et l'empêchent de se rendormir. Et si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il devient la proie d'étranges visions. Par les yeux d'un autre, il se voit torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

Mon avis : Sire Cédric est addictif et ça me fait peur ! beh oui, j'ai peur d'être déçue, j'ai toujours peur d'en lire un moins bien de lui et de ne pas vouloir y retourner ! et puis à chaque fois, dès les 1ères pages, je sais : il va m'emmener loin et je ne vais rien voir venir, ni la fin ni le début...

Dès les 1ères pages, encore une fois, je suis sous le charme ou plutôt terrifiée... je sais déjà aussi que je vais en prendre pleins la tête et surtout que je vais en faire des cauchemars, mais bordel que c'est bon ! ce genre de livres c'est bon et en même temps, ça fait peur... enfin peur, on se comprend ! c'est le genre de livres qui va me faire réfléchir si la porte est bien fermée et si le chien est bien à sa place au cas où :) mais j'aime ça, c'est plus fort que moi ! psychopathe me voilà !

Thomas est au fond du gouffre, sa vie privée est un sombre bordel, il ne dort plus, perd contact avec la réalité et prêt à tout pour régler son soucis, il décide de consulter un hypnotiseur et lors de cette séance tout va basculer... il se retrouve dans le corps d'un fou, d'un tueur, il voit avec ses yeux et l'observe tuer, atrocement une jeune femme.

La folie le prend à la gorge, il décide d'intervenir seul, il a peur d'en parler, peur de passer pour un fou, peur de ne pas pouvoir expliquer ce qu'il ne comprend pas lui-même. Et puis, contre toute attente, il va avoir de l'aide, une aide inespérée, une aide un peu trop jolie, une aide un peu trop précieuse !

L'auteur nous met dans la tête d'un fou, il nous fait partager les pensées les plus sombres et les plus secrètes d'une bête, un être sans foi, ni loi, avec une logique redoutable et une intelligence bien flippante. Il aime torturer, il aime tuer, il aime faire souffrir, tout simplement, sans forcément avoir un but ou une bonne raison. La folie à l'état pure finalement. C'est follement bien écrit, addictif et puis paradoxalement, c'est noir, glauque, dérangeant et parfois j'en avais la chair de poule.

Encore une fois, il m'a embarqué loin bien loin, j'ai crû déviner et puis bim bam boum je suis tombée de ma chaise, j'ai failli louper mon arrêt de train et de bus.. Sire Cédric a encore gagné ! c'est une douce folie, je hurle au génie, je suis fan, accro ! la fin est apocalyptique, je suis restée sur les fesses et j'ai eu bien du mal à me replonger dans un autre livre derrière.

Sire Cédric est comme une araignée qui tisse sa toile, étapes par étapes, doucement, très doucement, la tension monte doucement, la folie aussi, on mélange le thriller avec une dose occulte et gore, on touche les ténèbres et la noirceur du monde du bout des doigts.

Ames sensibles, passez votre chemin ! les autres, vous allez entrer dans la secte, Bienvenue !

La terre continue de tourner comme d’habitude, animée par la folie des hommes.

Mes lectures #4

Le pitch : Comment être un père quand on arrive vingt ans après ?

Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Mon avis : on saute du coq à l'âne !
Ce livre là, c'est un feel good book ! mais puissant, très puissant !

J'ai une affection toute particulière pour cet auteur, sans doute parce qu'il est originaire de la commune ou je bosse (grosso modo) et aussi parce qu'il écrit des livres simples, sans chichis et très souvent hyper positif ! il me permet souvent de passer d'un auteur à un autre, où d'un style à un autre.

Ce que je retiens de ce livre quand j'y pense, c'est définitivement le côté humain, l'entraide, et surtout les résidents de cette maison de retraite déjantée ! ils m'ont beaucoup fait marrer, mais vraiment ! il y a 2/3 scènes cultes, notamment lors d'un contrôle pour savoir si la résidence doit être fermée ou pas, budget serré oblige.

Bref ! le sujet principal : un homme qui découvre qu'il est père.. depuis environ 20 ans et qui décide de tout plaquer pour rentrer comme il peut, dans la vie de sa fille... situation un peu banale et traitée 100 fois sans doute, et pourtant... il y arrive ! l'auteur sait rendre un moment quotidien, intéressant. Il sait donner de la profondeur à ses personnages, à des situations rocambolesques et sans doute pas très crédibles... où comment réunir dans une petite maison de retraite isolée : des petits vieux, une infirmière et son fils, un SDF et son chien ! le truc improbable et pourtant ! je suis tombée dans le panneau et j'ai vibré à toutes les pages ou presque.

Thomas va trouver grâce à eux une nouvelle famille, un peu folle, un peu espiègle mais surtout très drôle et remplie d'amour et d'amitié.

La rencontre avec sa fille va se faire au fil des pages, sur la pointe des pieds mais avec beaucoup d'humour et toujours de la folie... finalement, sa quête n'a qu'un but : avoir quelqu'un pour qui trembler, la vie n'a de sens que lorsque l'on aime tellement quelqu'un d'autre que l'on tremble plus pour eux que pour nous... son chien, son chat, son enfant, son époux, son frère, sa soeur...

La magie de Legardinier c'est de rendre ses personnages proches de nous, comme nous, avec cette impression d'avoir vécu un truc qui y ressemble, ou de reconnaitre quelqu'un que l'on aime dans les traits d'un de ses héros... la vie finalement c'est ça : trembler pour les gens que l'on aime et ne jamais les quitter !

Avoir peur pour soit vous détruit alors qu'avoir peur pour ceux que vous aimez vous donne tous les courages

Mes lectures #4

Le pitch : Declan Carberry, membre d'Interpol, est convoqué d'urgence à Paris. Huit cadavr es, mutilés à la manière des sacrifices des Indiens Mayas, ont été retrouvés dans la py ramide du Louvre. Parmi les corps, celui du ministre des Affaires étrangères. Au même m oment, au Mexique, une équipe d'archéologues met à jour une crypte funéraire issue d'un e ancienne cité maya. Resté seul pour la garder, le chef de l'expédition, Léo Mallory, est sauvagement agressé. Transporté à l'hôpital, il est veillé par Antonia, une de ses élèves tombée amoureuse de lui. Mais la vie de Léo est en danger : la jeune fille appartient à une riche famille, et son père élimine tous ses soupirants. Second handica p : sa mère est manipulée par Rafael, redoutable gourou qui cherche la "cité de la vie éternelle". Peut-être est-ce celle que Léo vient de mettre à jour ?

Mon avis : ce livre est compliqué.. je l'ai bien aimé mais j'ai mis un temps fou à le lire, genre 2 semaines, ce qui ne m'arrive que très rarement ! et c'est rarement bon signe ! quand je suis à fond dans un livre, je profite de 5 minutes pour lire quelques pages (oui j'ai toujours mon livre du moment sur moi), mais je me suis surprise à checker mes mails plutôt que de le terminer... et pourtant  le sujet était top, parfois un peu long dans l'écriture mais le trip Indiana Jones me plait beaucoup plus habituellement !

Ce livre c'est un peu une chasse au trésor maya, avec un culte pour l'immortalité, on rajoute à ça un chaman qui puise ses disciples dans les plus hautes sphères de la société... vous obtenez un genre de thriller pseudo ténébreux qui se termine d'une façon tellement ridicule ! sans déconner rien que pour la fin complètement débile et improbable il vous faut le lire ! non finalement, épargnez vous, ne gaspillez pas quelques heures de votre vie et épargnez vous la découverte de l'araignée géante au fond d'une jungle enfouie dans un temple maya... oui épargnez vous !

Next !!!!

Je suis français, et même les Français ne sont que des êtres humains dans quatre-vingt-dix pour cent des cas.

Mes lectures #4

Le pitch : Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom : Paranoïa.
Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.
Suivie, un peu plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.
Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.
Paranoïa peut alors réellement commencer...

Mon avis : j'ai adoré !!!! ce livre c'est un peu la quintessence de l'escape game de nos jours ! Où comment pousser des gens dans leurs retranchements, comment les pousser à accomplir des trucs complètement dingues ! tout ça pour de l'argent !

Ce livre est destabilisant, on ne sait pas ou on met les pieds, on ne sait pas ce qui est dans le jeu ou si la réalité est encore plus atroce que prévue, on ne sait pas comment avancer, on ne sait rien de rien, hormis que c'est malsain, flou, déroutant et réel.

J'ai adoré évoluer avec les personnages, où devrais je dire avec les joueurs... l'idée de les faire évoluer dans un hopital psychiatrique désinfecté est juste une idée de fou ! et avec une base comme ça, comment voulez vous ne pas attirer la folle que je suis... bien sûr, Shutter Island est là à nos portes, ne nous voilons pas la face, mais comme je ne l'ai plus en tête, ça m'allait largement !

Les personnages ne sont pas particulièrement attachants mais plutôt agaçants, on a envie de les prendre par la main pour les faire avancer plus vite... et puis au fur et à mesure, la folie nous ronge aussi ! on se pose des questions, on se demande si c'est un jeu ou la vraie vie, s'ils sont vraiment aussi déjantés que ça ou si ce sont tous des acteurs ! mais dans quel but ? pourquoi tout ça ?

La peur est le moteur de ce livre, quelle est notre limite ? nous avons toutes les cartes en mains et pourtant, je n'ai rien vu venir ! l'auteur m'a mené par le bout du nez jusqu'à la dernière page, sans sourciller. 

Et enfin, la dernière pièce se met en place, présente sous nos yeux depuis le début... et tout d'un coup, tout est limpide ! Bravo M. Thilliez, c'est un coup de maitre ! Echec et Mat !

En fait, l'expérience a pour but de montrer que plus les individus sont nombreux, moins ils aident autrui. C'est le principe de la responsabilité partagée.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

midolu 26/05/2017 16:01

Bonjour Ophélie, bonjour aux visiteurs.
Je me lance, ou plutôt je me relance (car je n'en avais lu qu'un seul) dans les " Thilliez ". Du coup, j'en ai emprunté deux en bibliothèque et acheté deux (en ibook) ! Mais " Puzzle " n'est pas (encore) de la liste.
Merci pour ces chroniques de vos lectures.
Bonne fin de semaine.