Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes lectures #1

Mes lectures #1

Le pitch : « Chaque seconde qui passait était une seconde de vie perdue pour Zahera. Car la maladie progressait à pas d’ogre et l’hôpital, là-bas, n’avait pas les moyens techniques de s’en occuper. La petite fille ne devait donc son salut qu'à sa volonté de fer, et à l’espoir, maintenant, que sa maman vienne la chercher au plus vite. »
Alors que la jeune et jolie factrice parisienne Providence Dupois s’apprête à partir en Afrique chercher la petite fille qu’elle aime le plus au monde, un volcan islandais se réveille, paralysant l’ensemble du trafic aérien européen. D’aéroport en monastère tibétain, commence alors pour elle le plus haletant et le plus prodigieux des voyages. L’amour donne des ailes. Êtes-vous prêt à vous envoler ?

Mon avis : j'ai trouvé ce livre à la fois beau et bouleversant, drôle et terriblement cruel mais en même temps, tellement remplie d'amour et d'ondes positives.

L'histoire est simple finalement, il raconte l'histoire d'une maman prête à tout pour sauver sa fille, atteinte d'une mucoviscidose. Ce livre va parler à toutes les mamans du monde mais aussi à toutes les personnes qui sont capables de soulever des montagnes pour les gens que l'on aime.

Tout le long de cette épopée fantastique, une petite voix dans ma tête m'a dit : l'amour donne des ailes ! au sens propre et au sens figuré.

Providence tombe amoureuse dès le 1er regard de cette petite orpheline marocaine, atteinte de cette maladie qui la fait respirer dans le brouillard toute la journée. Elle tente l'impossible pour la sauver, remue ciel et terre, pour l'emmener à Paris, et pouvoir lui prodiguer les soins les plus adaptés.

Providence va donc apprendre à voler... pour de vrai.. mais je ne vous en dis pas plus sinon à quoi bon tourner les pages de ce roman.

J'ai beaucoup aimé le style de Romain Puértolas. C'est fin, souvent drôle, mais toujours il exerce une écriture juste. On tombe amoureux de ses personnages, même du plus insignifiant. Il pointe du doigt et avec brio, les travers de notre société.

Je sais déjà que je vais me laisser tenter par un autre livre de cet auteur, avec un titre tout aussi fou et drôle.

 

Mes lectures #1

Pitch : 1854, à Londres. Gloria Pickwick, femme au tempérament énergique, aussi ronde que rousse, est une perle rare : gouvernante, cuisinière, préceptrice des enfants, elle tient la vaste maison de Lord Balmour d'une poigne affectueuse.
Aussi regarde-t-elle d'un oeil suspicieux leur nouveau voisin, l'étrange baron Ahriman. Mille rumeurs courent le quartier. Qui est ce baron ? Il refuse toutes les invitations, ses volets restent clos... Parfois une diligence menée par six chevaux noirs conduit des gens chez lui, des gens qu'on ne revoit jamais !
Arrive le 24 décembre. Tous les enfants, des fils de lord aux filles de lingères, se couchent en rêvant au lendemain. Mais le Père Noël ne vient pas. Aucun cadeau au pied des sapins illuminés. Une vague de tristesse submerge Londres. Une maison, et une seule, fait la fête ce jour-là, avec un tapage insolent. Les voisins étranges.
C'en est trop pour Gloria, qui prend l'affaire en main. Et Harold, un petit garçon futé, s'engage avec elle dans l'aventure, amenant des renforts insolites : des lutins, une fée, des oies douées de paroles et bien d'autres encore.
L'objectif de cette drôle de troupe : sauver Noël ! Si c'est encore possible...

Mon avis : j'ai lu ce livre durant la semaine de Noël et c'était à mon sens, le moment idéal.

J'avais beaucoup aimé "Quelques secondes avant Noël" et ce petit livre n'est autre que la suite, c'est donc avec douceur et délectation que je me suis plongée dans ces pages et que j'ai apprécié mon rdv annuel avec la Fée Dora, Le Falou mais surtout Harold Gui et ses petits lutins.

Dès les 1ères lignes, je me suis laissée ensevelir au XIXème siècle avec Gloria Pickwick, gouvernante  au coeur énorme mais avec un tempérament de fer.

Au matin de Noël, tous les enfants du monde s'aperçoivent avec horreur qu'ils n'ont pas eu de cadeaux, personne n'en a eu... une question se pose : pourquoi ? et où est le Père Noël ? est il mal en point ? où pire mort ?

Et comment ce nouveau voisin ose t'il faire la fête alors que le monde entier est triste ? fait il la fête justement pour ça ?

Ni une ni deux, Gloria va mener son enquête et débarquer dans un conte de fées moderne, peuplé de lutins et autres petites créatures.

Elle va aussi découvrir que lorsque les êtres magiques ont brisé leur pacte pour intervenir dans les affaires humaines et créer Noël, ils ont par la même occasion autorisé le diable à faire de même et à revenir sur la terre. Intensité dramatique... Tadam !!!

Ce petit livre se déguste en quelques heures et j'ai vraiment apprécié partir à la recherche du Père Noël comme une enfant.

Encore une fois, Romain Sardou fait mouche et excelle dans ce style. C'est simple, efficace et tellement fabuleux.

Mes lectures #1

Pitch : Un cadavre en morceaux est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l'objet d'une mise en scène défiant l'imagination.
Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l'emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin...

Mon avis : je ne suis pas fan habituellement des romans de Monsieur Thilliez mais là, je dois bien l'admettre, il m'a emmené loin très loin. Son roman est glauque, sale, écoeurant mais en même temps, tellement bon.

Ce récit n'est vraiment pas à mettre dans toutes les mains.

Dans ces pages, on se retrouve en face de la nature humaine la plus sordide, la plus malveillante mais en même temps, c'est tellement réel que ça en devient bouleversant et étouffant parfois. La folie humaine est à son apogée.  J'ai tourné les pages avec avidité, pour savoir, pour essayer de comprendre...

L'auteur nous prend par la main et sans nous prévenir nous plonge avec lui dans la noirceur de l'âme humaine, c'est dérangeant très souvent et sans être nian nian j'ai parfois eu la chair de poule devant tant de douleur et d'horreur. Il nous fait fréquenter des milieux parfois difficiles à imaginer mais qui sont malheureusement la réalité.
J'ai été captivée contre mon gré, comme prise en otages.

Le commissaire Sharko devient vite un repère dans toute cette sauvagerie et on a juste envie de le prendre par la main et de le soutenir. Sa femme s'est volatilisé il y a déjà 6 mois et il reste intimement convaincue qu'elle est encore en vie.

Il est confronté directement à un tueur psychopathe qui fait subir à ses victimes des tortures abominables en les filmant. Mesdames et Messieurs, Welcome dans le monde de la folie. J'ai eu la sensation de l'accompagner comme une petite souris tellement l'auteur est fort dans son écriture.

Le thème n'est pas nouveau me direz vous mais il est clairement pris sous un angle très nouveau et pourtant je n'en suis pas à mon 1er thriller. J'ai été captivée, complètement envoutée par l'horreur, j'ai même failli manqué ma descente du train. Je ne me suis jamais ennuyée, pas une seule seconde et je me suis découverte une passion pour les histoires sordides, bien contre mon gré.

L'écriture est fluide, agréable et tout est construit pour avoir un sens, au moment propice. On sent la documentation et les recherches réalisées par l'auteur concernant les méthodes de la police et au niveau de la médecine légale. 

Bref : comme souvent quand j'aime trop un livre, j'ai du mal à le vendre et à en parler, mes idées sont trop nombreuses !!! mais vraiment il faut lire ce livre si vous aimez les romans noirs et NB pour toi ma voyageuse : il mérite largement un départ au bout du monde !

Mes lectures #1

Le pitch : Ils étaient si heureux ensemble... que s'est-il passé ? Eux qui se sont trouvés, choisis et séduits dans une gare. Eux qui pouvaient s'enfermer des heures dans une chambre avec un " Prière de ne pas déranger " accroché à leur porte. Eux qui n'avaient besoin de rien ni de personne d'autre. Ensemble, ils semblaient si légers et inséparables. Eux qui aujourd'hui se trouvent chacun d'un côté de la pièce.
Le nouveau roman très attendu de Fabio Volo est une immersion dans le quotidien d'un couple dont l'amour évolue. C'est aussi le récit de la crise qui peut s'ensuivre après l'arrivée d'un enfant... À la passion succèdent les responsabilités et la difficulté d'être ensemble. Quand on s'est aimés passionnément puis éloignés, est-il possible de retomber amoureux ?

Mon avis : J'ai découvert ce livre lors d'une Masse critique Babelio... et comme je n'ai pas eu la chance de l'avoir, je l'ai mis dans un coin de ma tête et sur ma liste Amazon :) puis le Père Noël est passé par là.

Ce livre m'a parlé dès la lecture du pitch ! Où comment est la vie d'un couple qui vient d'avoir un enfant... comment on se construit au début ? comment on fait pour trouver sa place ? comment on gère sa vie de couple, de femmes, d'hommes dans la 1ère année...

J'ai beaucoup aimé l'entière transparence de l'auteur, on sent le vécu où alors il est très bien documenté !

Je me suis retrouvée dans beaucoup des aspects de ce romanet je pense que j'aurais aimé le lire avant d'avoir un enfant, histoire de savoir vraiment à quoi m'attendre ! non parce que, sans déconner, l'arrivée d'un enfant dans une vie, c'est certes un bonheur de fou mais c'est aussi la fatigue, le don de soit et de ses nichons, c'est le couple qui passe après tout ça et c'est la vie qui continue d'avancer sans nous...

Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, et je ne peux que vous le conseiller !!! je suis certaine que les déjà mamans se reconnaitront dans certaines scènes de la vie et si vous saviez comme je me suis sentie moins seule et moins mauvaise mère :)

A bientôt mes lutins ! 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article