Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

Mes lectures #9

Mes lectures #9

Le pitch : Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d'un café auquel elle n'avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L'intérieur est plus intrigant encore, comme sorti d'un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d'une promesse : le bonheur.

Mon avis : Seule, avec un boulot de crotte qui ne l'enthousiasme pas, sans parents, sans amour, sans amis , Iris tente de commettre l'irréparable : mettre fin à ses jours en sautant sous un train.. et puis le ballon d'un enfant éclate et elle est rappelée dans la réalité.

En prenant le chemin de chez elle, elle le découvre là, comme s'il avait toujours été là : un café avec une enseigne lumineuse et ce nom inoubliable "Le plus bel endroit du monde est ici".

Comment ne pas entrer, comment ne pas s'asseoir à cette table, bien au chaud, devant une tasse fumante de chocolat... petite tasse que l'on retrouve d'ailleurs tout au long du livre, au fil des pages, illustrée ça et là. C'est avec son nom, une des petites choses qui m'a fait aimer ce livre, à la fois beau en apparence et puis dedans aussi.

Ce livre, c'est des illustrations, des poèmes, des chansons, des listes... un livre dans l'air du temps et en même temps tellement pas...

On commence à tomber en amour avec cette jeune femme, à la fois drôle, fragile, triste mais en vie, heureuse mais en morceaux.

J'ai aimé m'asseoir avec elle à toutes ces tables, toutes les plus oniriques les unes que les autres, comment ne pas succomber, surtout avec cette douce odeur de chocolat dans les airs.

Oh bien sûr, l'histoire est simple, tellement simple mais en même temps, cette petite parenthèse m'a beaucoup touché et depuis je conseille ce livre à qui veut bien m'écouter lui en parler.

Ce livre est juste une petite pépite qui fait du bien, à dévorer encore et pourquoi pas encore une fois ?! je l'ai lu avec le sourire aux lèvres et je l'ai refermé avec apaisement. A mettre entre toutes les mains.

Mes lectures #9

Le pitch : Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s’empare de Rome, ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle. Quel est l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

Mon avis : Donato Carrisi est décidément un des auteurs qui me fait le plus flipper en ce moment ! fan de thriller, arrêtez vous et filez acheter ses livres, vous allez frémir ! fan de romans à l'eau de rose, Fuyez !!!!
Dans Malefico, nous retrouvons les deux protagonistes du « Tribunal des âmes », Marcus le pénitencier (Une sorte de Police Secrète du vatican) et Sandra la photographe policière.

Du temps s'est écoulé, chacun a repris sa vie. L'un enquête sur un meurtre au sein du Vatican, l'autre se reconstruit après le décès tragique de son époux.

Et puis, un double meurtre, un couple, dans une voiture et un autre... les deux héros se retrouvent sur la même scène de crime, l'un pour son enquête, l'autre pour faire les photos.

Evidemment, l'enquête est complexe, à triples tiroirs, pleine de méandres, et de nombreux secrets vont refaire surface. Nous en apprenons enfin plus sur le dirigeant de cette police secrète et sur son but. C'est passionnant !
Je ne peux pas vous en dire plus, de peur de vous révéler un indice mais ce thriller est sombre, glauque, efficace, gluant et tellement intriguant.

L'intrigue est prenante, cohérente, bien menée et surtout la fin de l'enquête est pleine de surprises ! je n'ai rien vu venir !

J'ai beaucoup aimé lire sur la psychologie du meurtrier, comment, pourquoi, de quel droit, etc etc... c'est hypnotisant.

Mes lectures #9

Pitch : Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu...

Mon avis : vous en avez tous entendu parler ?! La Fille du train est un des buzz de cette fin d'année, sans doute à cause aussi de son adaptation au cinéma.
Je ne sais pas si je l'aurais lu tout de suite, mais on me l'a prêté alors je me suis lancée et contre toute attente, dès les premières pages, je me suis ennuyée et en plus de ça, je savais qui était le tueur.
On parle de polar de l'année, je pense que c'est juste un bon polar qui a le mérite d'exister et d'être tout de même bien ficelé.
J'ai apprécié la construction originale des chapitres avec 3 narratrices qui s'expriment à des jours différents d'une même année, apportant chacune à leur tour une pierre à l'édifice. Cette mise en scène permet d'embrouiller les pistes, de faire monter l'intensité dramatique mais aussi sans doute de dissimuler certaines platitudes.
L'écriture est simple mais efficace.
La fin est à mon sens un peu bâclé autant dans la scène finale que dans l'explication de la psychologie du tueur.
Mention Bof à Rachel que l'on a souvent envie de baffer et de ramener dans la réalité ! mais en même temps, sans alcool point de livre...
Je pense voir malgré tout le film histoire de voir comment le livre a été adapté.
Bref, vous l'aurez compris, je ne comprends pas trop l'engouement de dingue pour ce livre, qui reste certes un bon polar mais je peux vous en conseiller de meilleurs :)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chicky Poo 02/11/2016 20:18

Carrisi est tellement un génie !!!!! :D J'adore cet auteur :) Son dernier est bien glaçant aussi !!!!
Pour La fille du train, je suis bien d'accord avec toi : il est bien mais pas forcément exceptionnel...