Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

{Cinéma} Alice de l'autre côté du miroir

{Cinéma} Alice de l'autre côté du miroir

À l’instar de son père, Alice Kingsleigh (Mia Wasikowska) a sillonné mers et océans durant des années avant de regagner l’Angleterre. De retour à Londres, poursuivant un papillon, elle passe à travers un miroir magique qui la ramène tout droit au royaume fantastique d’Underland. Là-bas, elle retrouve ses amis le Lapin Blanc (Michael Sheen), Absolem (Alan Rickman), le Chat du Cheshire (Stephen Fry) et le Chapelier Fou (Johnny Depp). Mais celui-ci n’est plus que l’ombre de lui-même : il a perdu sa fantaisie et sa folie. Face à cette situation, Mirana, la Reine Blanche (Anne Hathaway) confie à Alice une mission : emprunter la Chronosphère – un globe de métal situé à l’intérieur de la Grande Horloge du temps – afin de remonter dans le passé. Pour la jeune fille, cela sous-entend retrouver des amis – et des ennemis – à des moments antérieurs de leurs vies. Ce n’est qu’au prix de cette quête périlleuse, de cette course contre le temps, qu’Alice pourra sauver le Chapelier avant qu’il ne soit trop tard…

Mon avis : 1 an au moins que je n'étais pas allée au cinéma !!! et vraiment, ça m'a beaucoup manqué ! en plus, c'était une surprise... un sms un peu mystérieux... bref une belle soirée entre filles pour couronner le tout !

Le film me direz vous ?!

Je suis une fan absolue de Burton et je ne loupe rien de lui, mais rien de rien ! alors j'ai été un peu étonnée quand ce film a commencé à émerger sans plus... et puis au final, en allant le voir, je me suis rendue compte que Monsieur Burton n'est présent que pour la production et non pas pour le reste et que c'est James Bobin qui est le réalisateur..

Notons quand même que le Grand Burton revient bientôt avec Miss Peregrine et les enfants particuliers ainsi qu'avec Beetlejuice 2.

Alice revient à Londres après quelques années passées en mer, pour faire du commerce avec la Chine. En arrivant, elle se retrouve face à des soucis financiers, notamment à cause de Hamish Ascot, vous savez celui qu'elle n'a pas voulu épouser dans le 1er film ?! Il a récupéré l'entreprise maritime de son père et se retrouve donc à la tête de l'entreprise familale et surtout patron d'Alice. Il a enfin trouvé le moyen de lui faire payer cet affront. Elle découvre également que l'odieux est propriétaire de la maison de sa mère suite à un report douteux d'une dette elle-même douteuse.
Alors qu'elle se trouve au Manoir Ascot, elle croise le chemin d'Absolem, ce cher papillon et décide de le suivre de l'autre côté d'un miroir... Elle se retrouve aux Pays des Merveilles après une chute mémorable entourée de ses amis : la Reine Blanche, le Lapin blanc, le Lièvre de Mars, le Loir, les Jumeaux
Tweedledee et Tweedledum, le Chat du Cheshire... il ne manque que le Chapelier Fou.

{Cinéma} Alice de l'autre côté du miroir

Alice court à sa rencontre et il lui montre le petit chapeau qui est à l'origine de cette déprime : c'est le reste d'un châpeau miniature qu'il avait réalisé pour son père mais que ce dernier avant jeté d'un air méprisant... de toute évidence ce n'était pas vraiment le cas.

Toute la famille du Chapelier a brûlé dans l'incendie de leur village, attaqué par un dragon mais le Chapelier est sur de la survie de sa famille et il demande à Alice de l'aider.

Incapable de les retrouver, il se laisse donc dépérir... la Reine Blanche soumet alors l'idée de parcourir le temps afin d'en avoir le coeur net !

Alice emprunte donc les couloirs du temps, non sans avoir d'abord eu affaire au nouveau personnage du Temps, incarné avec brio par Sacha Baron Cohen ! rien que pour ce personnage, il faut voir ce film... il est juste incroyable ! mi homme, mi horloge ! je suis tombée sur sous charme et son jeu est brillant.

{Cinéma} Alice de l'autre côté du miroir

L'absence de Burton derrière la caméra n'est pas perceptible... James Bobin a sû rester fidèle à l'opus de 2010. Le style Burton est présent avec du baroque, des couleurs, de la poésie, des arabesques, des méandres, des décors incroyables et toujours cette touche un peu nostalgique.

J'ai beaucoup aimé les scènes un peu plus sombres, la fin du Pays des Merveilles, le changement du Chapelier, la présence du Temps et tout ce que cela implique dans la vie des personnages mais aussi dans la nôtre. J'ai beaucoup apprécié certains dialogues, notamment encore avec le Temps, des vérités dites comme des petits mantras...

J'ai aimé en apprendre plus sur le Chapelier, et même si globalement l'action est centralisée sur Alice et l'amitié, le personnage est encore plus attachant. C'est mon petit chuchou le Chapelier, sa file cache son passé tragique, ses relations houleuses avec son paternel, sa tristesse, sa douleur... c'est un personnage profond sous ces airs de fou un peu niais.

En parallèle, lorsqu'Alice voyage dans le temps, elle découvre aussi la Reine Blanche et la Reine Rouge alors qu'elles sont encore des enfants. On comprend enfin pourquoi elles se détestent et comment la Reine Rouge a eu sa grosse tête.

Bref, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, le temps a filé ! Un film dans la digne lignée du précédent et une bien jolie histoire !

Et puis, encore un petit plus pour moi : P!nk, la chanteuse est l'interpète de la bande son du film et ça aussi c'est top !!! un clip sublime et une voix comme toujours juste où il faut !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chicky Poo 08/06/2016 22:06

Eh bien mon avis diffère totalement ^^ Je n'ai pas du tout accroché... et d'ailleurs je n'avais pas adoré le premier non plus, trouvant Burton trop "lisse". Et j'ai eu beaucoup de mal avec Johnny Depp, que j'ai trouvé caricatural :/