Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

{Bro} Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi...

{Bro} Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi...

Tu ne reviendras pas... oui, c'est sur et certain... il a fallu se rendre à l'évidence, accepter l'innaceptable,... où alors on s'est trompé au cimetière et c'est quand même balot !

Pourtant, parfois, même au bout de 2 ans, j'ai un doute... malgré le cercueil, malgré le vide au fond de moi, malgré notre famille qui souffre, malgré ton nom sur cette plaque de marbre, malgré la douleur qui tous les jours hurle en moi...

Je sais aujourd'hui la couleur de ma vie sans toi, dis tu veux pas revenir faire un tour par là, pour voir la couleur de ma vie mais avec toi ? on rembobine et on recommence ?!

Tu veux pas revenir faire un tour, pour rencontrer ma gonzesse ?!

Tu veux pas revenir pour me recoller, je suis en morceaux, tous les jours j'en ramasse... des bouts de moi, des bouts de toi, des bouts de nous...

Il y a ce silence tout au fond de moi, la petite voix de la folie qui est partie, sans doute envolée avec toi, il y a deux ans

Deux ans... déjà, seulement... 

Deux ans que je me suis perdue, deux ans que ton rire résonne dans ma tête, deux ans que tous les jours, je le jure, tous les jours tu me manques cruellement...

Deux ans et toujours cette sensation d'avoir fait un mauvais rêve... un cauchemar perpétuel ou je ne reconnais plus personne, où je ne me reconnais plus moi même,

Un monde sans toi, ce n'est pas un monde pour moi, définitivement

Tous les jours, j'ai du mal à vivre, du mal à respirer, juste du mal à avancer et puis de quoi puis je me plaindre, après tout, c'était il y a déjà deux ans... le temps doit avoir fait son oeuvre...

Je sais aujourd'hui que l'on ne se remet jamais vraiment de la perte d'une personne que l'on aime, et si tu savais combien je t'aime,

Deux ans, seulement ou déjà... je ne sais même pas !

J'ai aussi compris qu'il faut avancer coûte que coûte, pour soit en 1er sans l'ombre d'un doute mais aussi pour les autres, mais surtout pour elle.

Tous les jours, dans mes actes tu es là, tu es présent, tu me donnes la force et parfois même le courage d'avancer, pour ne pas te décevoir, pour vivre un peu pour toi, pour vivre un peu avec toi,

Aujourd'hui, je vais penser un peu plus encore à ton rire de fou, à tes mots, à ton sourire, à ce qui faisait que tu étais toi et que nous étions nous,

Tu me manques, vers l'infini et au-délà...

Partager cet article

Repost 0