Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

{Théâtre} L'Exoconférence d'Alexandre Astier

{Théâtre} L'Exoconférence d'Alexandre Astier

Je suis un peu comme le commun des mortels et à la base Alexandre Astier c'est surtout Arthur dans Kaamelott....

Et puis, je suis tombée par hasard sur des places pour le découvrir au théâtre (oui moi je me promène sur des billetteries en ligne) et je me suis dis : banco ! allons à sa découverte !

Alexandre est un artiste imprévisible... Auteur, réalisateur, acteur et compositeur, il a de nombreuses cordes à son épée. Pardonnez moi !

Musicien dès l'âge de 6 ans, il intègre le Conservatoire de Musique. Il avoue être tombé par mégarde dans la comédie et depuis il écrit, joue et met en scène. Il est donc le créateur de la série Kaamelott et en a composé toutes les musiques.

Remarqué  par le public lyonnais grâce à sa pièce Le jour du Froment, il est revenu au théâtre en 2012 avec Que ma joie demeure ! créée au Rond-Point et récompensé. Il a également tourné pour le cinéma.

Son actualité c'est  bien sûr son Exoconférence mais également Astérix : Le domaine des dieux dont la sortie est prévue le 26 novembre 2014.

{Théâtre} L'Exoconférence d'Alexandre Astier

Et ce spectacle alors ?!

Et bien, je suis allée le découvrir il y a presque 15 jours et j'ai tellement aimé, c'est tellement bien formulé, que je ne sais pas par ou commencer, ni comment faire pour ne pas trop vous en dire mais en vous en parlant quand même... Paradoxe quand tu nous tiens :)

Alexandre pose la question de la vie extraterrestre. Oh oui je sais, vu comme ça, on est loin d'être super attiré ! Mais contre toute attente, il a ouvert la bouche et en moins de 5 minutes, j'étais dans les étoiles.

Il nous propose sa vision à lui du Big Bang ou plutôt du Brie de Meaux (ceux qui l'ont vu vont comprendre, que j'ai rigolé !)...

L'exoconférence part dans tous les sens mais reste dans le ciel, cela peut sembler un peu compliqué, trop intellectuel mais au final, c'est absolument passionnant et en sortant on a juste une envie : acheter un télescope.

Cette pièce c'est un OVNI avec un maître de conférence, passionné et bien évidemment passionnant.

Il explique pourquoi notre chère petite boule bleue n'est pas forcément née d'un big bang, mais aussi les différentes formes de cosmogonie (mot que j'ai découvert ce soir là) au fil des millénaires (en résumé comment les différentes civilisations appréhendent et illustrent la Terre et l'Univers et mon coup de cœur ira comme beaucoup à la version chinoise avec la vieille tortue), le mythe de la soucoupe volante que j'ai adoré ou une ode à la retro ingénierie, en passant par Ptolémée, Copernic, le couple Hill,...

Alexandre devient professeur, distillant avec un brin de poésie, de comédie, de science et de musique, un savoir, ... entre folie et apprentissage, entre sagesse et lucidité.

Il raconte comme il le ferait avec ses potes, il donne à ses potes un grand cours d'astrophysique saupoudré d'une certaine folie et d'un délire qui rend son approche instructive mais largement abordable.

Bref, une aventure céleste dans ce ton qui lui est propre et que nous connaissons/aimons tous.

La mise en scène de Jean Christophe Hembert (celui que tout le monde connait comme Karadoc dans Kaamelott) est simple mais terriblement efficace, permettant grâce au thème du spectacle, d'intégrer des grandes technologies, des vidéos, de l'interactivité, des images, tout ça de façon orchestré et fluide.

Ce spectacle prouve que l'on peut rire intelligemment dans une France ou l'on place au sommet de tout les smartphones ou la télé-réalité, la méchanceté et les émissions moqueuses.

J'ai été pendant 90 minutes fascinée par l'homme sur scène, avide de culture, avide de la vie, qui cherche par tous les moyens à transmettre et a célébrer la soif de connaissance, la culture. Un homme qui invite son public à se poser des questions, à être curieux, à lever le nez vers le ciel et à courir s'acheter de quoi observer la lune pour commencer et le reste ensuite.

Après 90 minutes, l'évidence est là : l'invasion de notre planète par des petits hommes verts est impossible et le voyage dans le temps absolument improbable.

 
{Théâtre} L'Exoconférence d'Alexandre Astier
Pour terminer, juste quelques mots sur la fameuse Plaque de Pioneer qui tient une place très importante dans ce spectacle et que j'ai appris à découvrir ce soir là...
Une source infinie de rires et de non sens d'après ce cher Alexandre et qui vous l'aurez compris est à bord des sondes spatiales pour nous présenter aux martiens qui croiseraient leurs routes : pourquoi les personnages sont-ils nus ? pourquoi lève t'il la main ? pourquoi ce symbole ? l'échelle est elle vraiment la bonne ?
Bref, ce spectacle est une source infinie (vers l'infini et l'au-délà) d'humour, de transmission, de culture, de sagesse mais aussi d'addiction.
Je suis et je reste fascinée par cette Exoconférence et par le Maître Astier. Pour moi, c'est un génie, un sage et en prime un très bel homme avec une voix envoutante.

Une aventure céleste bien plus qu’un cours donné par Astier, dans le ton qui lui est propre et que tout le monde lui connait, de Kaamelott à Que Ma joie demeure. La mise en scène de Jean Christophe Hembert (celui que tout le monde connait comme Karadoc dans Kaamelott) aux abords minimalistes, permet, grâce au thème de ce spectacle, d’intégrer la technologie, des vidéos, et des images, avec une cohérence et une fluidité frisant la perfection, et de jouer encore plus avec le sujet tout en riant de certaines avancées technologiques de notre temps, au-delà de la thématique principale du spectacle.

Rire mais intelligemment

Une heure et demi astrale où on se poile et se régale, fasciné par les propos de l’homme sur scène, qui, au final, cherche avant tout à célébrer la soif de connaissance et la culture au sens large du terme, que l’éventualité d’une vie au-delà de notre planète. Un comédien qui appelle son public à être curieux, à se poser lui aussi des questions sur ce qui le fascine. Au temps des smartphones et de la télé-réalité, des one-man shows axés sur la vanne gratuite ou la moquerie des stéréotypes ethniques ou sociétaux, l’’Exoconférence d’Alexandre Astier et Jean-Christophe Hembert prouve qu’on peut rire intelligemment en France. Et ça fait du bien !

- See more at: http://braindamaged.fr/2014/09/20/exoconference-alexandre-astier-maitre-du-savoir-et-du-rire-intelligent/#sthash.N7VHWbIG.dpuf
 Enfin, je ne peux donc vous conseiller d'une seule chose : tenter de le voir lors de sa grande tournée en France et ailleurs...
le lancement de Pioneer et sa fameuse plaque (pan majeur de la dimension comique de ce spectacle) en passant par Ptolémée, Copernic, le couple Hill etc… - See more at: http://braindamaged.fr/2014/09/20/exoconference-alexandre-astier-maitre-du-savoir-et-du-rire-intelligent/#sthash.N7VHWbIG.dpuf
le lancement de Pioneer et sa fameuse plaque (pan majeur de la dimension comique de ce spectacle) en passant par Ptolémée, Copernic, le couple Hill etc… - See more at: http://braindamaged.fr/2014/09/20/exoconference-alexandre-astier-maitre-du-savoir-et-du-rire-intelligent/#sthash.N7VHWbIG.dpuf l'invasion de notre planète par de petits hommes verts ne semble pas pour après-demain. «Ça m'a plu de parler de l'éventualité extraterrestre en me disant que nous avions un point commun, la physique. Cela me permettait de démontrer l'impossibilité naturelle du voyage interstellaire», déclare Astier. Il se défend cependant de se montrer cynique. «Je ne veux pas empêcher les gens d'y croire car cette mythologie est très attrayante. C'est pour cela que je conserve une fin ouverte». Laquelle a été suivie par une tempête d'applaudissements dans une salle bondée.

Une aventure céleste bien plus qu’un cours donné par Astier, dans le ton qui lui est propre et que tout le monde lui connait, de Kaamelott à Que Ma joie demeure. La mise en scène de Jean Christophe Hembert (celui que tout le monde connait comme Karadoc dans Kaamelott) aux abords minimalistes, permet, grâce au thème de ce spectacle, d’intégrer la technologie, des vidéos, et des images, avec une cohérence et une fluidité frisant la perfection, et de jouer encore plus avec le sujet tout en riant de certaines avancées technologiques de notre temps, au-delà de la thématique principale du spectacle.

Rire mais intelligemment

Une heure et demi astrale où on se poile et se régale, fasciné par les propos de l’homme sur scène, qui, au final, cherche avant tout à célébrer la soif de connaissance et la culture au sens large du terme, que l’éventualité d’une vie au-delà de notre planète. Un comédien qui appelle son public à être curieux, à se poser lui aussi des questions sur ce qui le fascine. Au temps des smartphones et de la télé-réalité, des one-man shows axés sur la vanne gratuite ou la moquerie des stéréotypes ethniques ou sociétaux, l’’Exoconférence d’Alexandre Astier et Jean-Christophe Hembert prouve qu’on peut rire intelligemment en France. Et ça fait du bien !

- See more at: http://braindamaged.fr/2014/09/20/exoconference-alexandre-astier-maitre-du-savoir-et-du-rire-intelligent/#sthash.N7VHWbIG.dpuf

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lalydo 25/10/2014 19:28

J'adore ce type et je rêverai de la voir sur scène! Il est vraiment brillant!

Sardine 25/10/2014 09:52

Oh je ne savais pas pour la musique de Kaamelott...
Et ton article donne envie de le voir sur scènes !! :)