Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

{Concert} Gregorio à l'Elispace de Beauvais

{Concert} Gregorio à l'Elispace de Beauvais{Concert} Gregorio à l'Elispace de Beauvais{Concert} Gregorio à l'Elispace de Beauvais

Quelques jours avant de partir au canada, je suis allée me promener sur le site d'une célèbre billeterie et de fil en aiguille, je suis arrivée sur la programmation de l'Elispace de Beauvais... je me suis d'ailleurs rendue compte que je l'oublie souvent cette salle et que c'est une belle erreur... Bref... vous le croirez ou pas mais deux places m'attendaient sagement pour le spectacle de Mickael Gregorio et comble du comble au 4ème rang et pour une chouette prix : banco !!!!

C'est donc avec un jetlag de 6h dans la tête que nous nous sommes rendus a son show.

Bon, déjà gros carton rouge à la salle de spectacle qui n'a absolument pas jugé nécessaire de prévoir assez de parkings pour tout le monde, obligeant la police sur place à nous dire : garez vous comme vous pouvez, peu importe ! bref !!! vous me direz : pourquoi ne pas prendre les transports, c'est simple, ils sont inexistants ! même les motards ont galéré pour se garer, je vous laisse imaginer le bordel.

20h45, le show commence, il monte sur scène, simplement...

Dans son nouveau spectacle, En concertS, l'imitateur touché par la grâce divine détourne avec un talent désopilant les tubes des plus grands : Piaf, Armstrong, Johnny, Cabrel, Shakira, Jackson, Brel, Phil Collins mais aussi JayZ, les Black Eyes Peas ou encore Queen et les Beatles...

Petit Corps valide (clin d'oeil à l'artiste Grand Corps Malade qu'il imite d'ailleurs à la perfection dans un slam impeccable) est habité pendant plus de 2h par une nombre infini de chanteurs.

Ce spectacle c'est la réssurection de tous les grands noms, de toutes les grandes voix, de tous les grands artistes avec beaucoup de respect, d'humour et surtout de talent.

Il est prodigieux ce bourreau de travail et récompensé par un immense succès. Poulain de Laurent Ruquier qui a produit son 1er spectacle en 2006, il est toujours entouré de la même équipe; outre les techniciens et l'auteur ­Arnaud Lemort, les quatre musiciens, Nicolas Caumon, Étienne Guéreau, Franck Ridacker et Sylvio Marie.

La complicité se devine sur la scène, les rires et les regards en coin nous font vite comprendre que tout est vrai et que sa seconde famille est bien là avec lui, sous nos yeux ébahis.

Il alterne rap, opéra, rock, chanson française, jazz, à la vitesse de la lumière, sans jamais une fausse note, sans jamais une faille, comme un virtuose qui utilise son instrument avec la plus grande attention.

Plusieurs fois, j'ai juste fermé les yeux et je me suis retrouvée à un concert des Queen, devant Phil Collins ou Mickael Jackson, ou il a poussé le travail jusqu'à un mimétisme absolument incroyable...

Tout y est : rires, émotion, frissons, jeux de lumière, artifices. Il repousse toutes les limites de l'imitation, Gregorio c'est 50 concerts pour le prix d'un et en toute simplicité.

Quelle bête de scène, jamais il n'arrête, interpellant même son public à la fin du show afin de se jeter dans la foule pour se faire porter ! comme une rock star, il y va et c'est bon !

Avant le rappel et son saut dans la foule, c'est le moment de la photo avec le public.... avec la possibilité de la retrouver ensuite sur FB où de la faire imprimer en sortant de la salle dans le hall et de la faire dédicacer par l'artiste... pas mal non ?!

Bref, que vous dire de plus... courrez à sa rencontre, vous ne le regretterez pas !!! Il est à l'Olympia du 26 novembre au 30 décembre, je dis ça...

 

{Concert} Gregorio à l'Elispace de Beauvais

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tuxana 18/06/2014 11:20

J'ai vu son spectacle il y a quelques mois quand il est venu à Bruxelles, un vrai show-man et quel talent d'imitation, c'était époustouflant !! Une super soirée :-)

Chicky Poo 19/05/2014 12:15

Il a l'air chouette à voir sur scène ! Je le trouve très talentueux à la télé alors sur scène ça doit valoir le détour... Peut-être un jour quand je serais un peu plus riche :)