Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Temoicka

{Lecture} Comment je suis devenu stupide / Martin Page

{Lecture} Comment je suis devenu stupide / Martin Page

Synopsis : L'intelligence ne fait pas le bonheur… Antoine, vingt-cinq ans, cultivé, fin et bardé de diplômes aussi exotiques qu'inutiles en fait l'amère constatation. Loin de le rendre heureux, son sens aigu de l'observation et sa fâcheuse tendance à l'analyse ont fait son malheur. Une bonne dose de stupidité l'aiderait sans aucun doute à davantage "participer à la vie". Notre doux-dingue décide donc de se noyer dans les vapeurs de l'alcool. Non sans s'être au préalable copieusement documenté et s'être choisi un professeur expérimenté. Devenir alcoolique d'accord, mais intelligemment et méthodiquement. Comme on ne peut pas être génial en tout, Antoine échoue lamentablement. Il faut se rendre à l'évidence, l'alcoolisme n'est pas son rayon, pas plus que le suicide. La solution, car il y en a une, s'appelle Heurozac : deux petites pilules par jour et l'apprenti stupide peut ingurgiter des Big Mac, s'enrichir en boursicotant, s'offrir un loft branché et une grosse voiture sans culpabiliser. Bref, la vraie vie, enfin ! À trop tenter le diable, Antoine le rêveur ne sombrera-t-il pas doucement mais sûrement dans la bêtise et la médiocrité ? Emboîtant avec humour le pas de son Candide moderne, Martin Page nous offre avec Comment je suis devenu stupide un livre frais et léger où lobotomie et société de consommation font bon ménage. Un premier roman qui, malgré son propos, évite de se prendre au sérieux. Et c'est tant mieux !

Mon avis : Antoine est un jeune homme de 25 ans qui est déjà blasé de la vie.

Curieux, cultivé, intelligent, il est sans cesse dans la recherche de nouvelles passions, de nouvelles études à faire, il fragmente sa vie de connaissances.

Il habite dans une petite chambre de bonne, seul, traduit des livres en araméen, fréquente 3/4 amis un peu loufoques.

Et puis un matin : sa vie ne lui convient plus du tout. Il va décider de se mettre au niveau des autres, de devenir moins intelligent et d'avoir des préoccupations basiquement basiques comme tout bon néanderthalien.

Il décide donc de quitter sa place d’observateur averti et se lance dans la quête de la stupidité, pour se fondre dans la masse et s’essaye à l’alcoolisme, essaye de se suicider pour avoir enfin une maladie, un mal qu’il peut appeler comme tel aux yeux de tous.

Allez donc dire aux gens que vous avez besoin d’aide parce que vous êtes intelligents ?!

Il devient donc avec beaucoup d’efforts un être lambda : il se trouve un boulot, gagne de l’argent et surtout découvre la consommation. Il se retrouve alors confronté à tout ce qu’il ne voulait pas être.

Je n’avais pas du tout entendu parlé de ce petit livre et c’est une personne précieuse qui me l’a offert. C’est réellement une lecture très enrichissante, qui pousse à la réflexion.

J’ai beaucoup aimé que l’auteur et Antoine ne jettent pas la pierre à la stupidité et encore moins encense l’intelligence. J’ai aimé être amené à me poser des questions, les bonnes ou pas d’ailleurs.
Ce livre c’est aussi et surtout une prise de conscience face à un mode de vie entièrement tourné vers la consommation sans limites et qui apparait pour beaucoup comme normal, naturel et dont on ne peut pas se passer.
Ce livre c’est aussi l’importance des choix, de l’hérédité, du milieu social, être différent dans une société qui semble lissée.

C’est drôle et absurde en même temps mais le message reste quand même très clair : welcome dans notre belle société de consumérisme.

Livre dispo chez Amazon pour 4.28€

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie 10/02/2014 10:42

Je en lis pas beaucoup mais je garde l'idée pour faire un cadeau à l'occasion !

Chicky Poo 09/02/2014 15:50

Intriguant, pourtant je ne sais pas si je me laisserai tenter ! (j'ai mis du temps à pouvoir accéder à l'article, je ne sais pas si c'est normal ou non, si ça vient de moi ou pas, mais je suis tombée plusieurs fois sur une page d'erreur...)

Et j'en profite pour te signaler que tu as été taguée chez moi, avec le tag du blogueur convivial :)

lalydo 07/02/2014 22:48

Tu m'intrigues, le sujet me plait bien!