Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vengeance à froid / Preston & Child

Vengeance à froid / Preston & Child

Synopsis : Une partie de chasse dans les Highlands écossaises tourne au règlement de comptes entre l'inspecteur Aloysius Pendergast du FBI et son beau-frère Judson Esterhazy.
Au terme d'une lutte acharnée, Esterhazy laisse Pendergast pour mort... après lui avoir révélé que sa soeur Hélène - la femme de Pendergast - n'est pas décédée dix ans plus tôt dans un accident de chasse en Afrique! Elle vit toujours... Judson avoue avoir simulé la mort d'Hélène pour la protéger d'une mystérieuse organisation qui la traque...
Pendergast - qui a survécu - veut désormais retrouver Hélène, dont il est toujours épris. Mais Esterhazy fera tout pour l'en empêcher, de peur qu'il ne découvre le secret de sa soeur et de leurs origines familiales.
Début d'un mano a mano impitoyable entre les deux hommes, qui les mènera de New York aux bayous de Louisiane

Mon avis : Vengeance à froid est la suite directe de Fièvre Mutante, deux romans qui font partis d'une trilogie consacrée à la femme de Pendergast, Helen.

Je trouve que cette trilogie donne à l'inspecteur Pendergast de l'humanité et on ne peut que s'attacher encore plus à lui.

Vengeance à froid est tout simplement le prolongement de Fièvre mutante, comme si on tournait une page de plus et non comme si  on ouvrait un autre livre.

Dès les premières lignes, je me suis retrouvée happée dans l'univers de mon si cher inspecteur.

J'ai beaucoup aimé découvrir un nouveau Pendergast, une facette de lui que l'on ne soupçonne pas : animal, brutal, sanguin et avec beaucoup moins de flegme pragmatique qu'à son habitude.

Il est prêt à tout et absolument à tout pour comprendre et résoudre l'énigme du meurtre de son Helen.

Dès le début du livre, Esterhazy et Pendergast commencent une chasse. Esterhazy veut tuer son beau frère qu'il laisse pour presque mort au milieu de la lande.

Mais il n'est que "presque" mort :) commence alors une vraie chasse à l'homme. Pendergast use et abuse de son pouvoir, rien ne l'arrête, même les sombres machinations de son beau frère qui appartient à une bien étrange organisation, digne de la plus sombre des mafias.

Les deux hommes ont chacun un but précis mais Pendergast est bien plus fort, bien plus fourbe et c'est ce qui causera la perte de Esterhazy.

Ce roman aborde différents thèmes très forts :  les histoires de famille, l'amour, la haine et même l'histoire des nazis.

J'ai aussi beaucoup aimé le retour de la protégée de Pendergast (Constence) et toute l'histoire qui gravite autour d'elle : infanticide, folie, escapade, internement...

Je ne me suis pas ennuyée un seul moment et même si j'ai mis un peu de temps à le dévorer, c'est plus la faute à la fatigue qu'au livre en lui même.

Cette trilogie doit finir en apothéoise (je l'espère) avec le dernier tome Descente en Enfer que je ne devais pas tarder à me procurer, enfin dès qu'il sera sortie dans sa version poche.

J'ai lu une critique (désolée je ne sais plus ou) qui disait très justement que ce livre était à l'image de son héros : sombre, un peu cabossé, étourdissant et toujours plein de surprises... je pense que c'est absolument ça.

Pour mon prochaine livre, je vous parle des vieilles ....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article